La Bio de Tony Parker

Quadruple champion NBA (2003, 2005,2007 et 2014), MVP des finales face à Cleveland en 2007 avec 24.5 points de moyenne, sélectionné à six reprises au All Star Game (2006, 2007, 2009, 2012, 2013 et 2014), 4 fois ALL NBA (élu dans les 15 meilleurs joueurs NBA de l’année 2009, 2012, 2013 et 2014 ), Tony Parker est désigné joueur européen de l’année 2013 à la suite de son titre de champion d’Europe avec les Bleus

À propos

Un palmarès exceptionnel pour un joueur exceptionnel qui s’est envolé en septembre 2001 pour San Antonio après avoir été drafté quelques mois plus tot à la 28e position par les Spurs de David Robinson, Tim Duncan et Gregg Popovich.

Dix ans plus tard, le n°9 est considéré par ses pairs comme le meilleur joueur de l’histoire du basket français, à qui on a confié les clés de la meilleure franchise NBA de la dernière décennie.

Agé de 32 ans, Tony Parker n’a pas dit son dernier mot et compte bien écrire encore quelques lignes à son incroyable carrière sportive.

Tony Parker

Ma Famille

TJ Parker

Terence, le second de la famille. Il a effectué toute sa formation aux Etats-Unis dans l’Université de Northwestern en NCAA. Il s’est envolé pour le Paris Basket Racing en 2005 avant de prendre la direction de Nancy où il gagnera le titre de champion de France en 2008. Malheureusuement, une blessure au genou l’a stoppé dans sa carrière en 2010 après un ultime passage à l’ASVEL. Il m’a alors rejoint à San Antonio et est devenu General Manager depuis 2012 de notre boîte « Nueve Lounge ».

Pierre Parker

Le dernier de la famille mais le plus grand par la taille. Il évoluait au poste d’arrière-meneur. Gaucher, il a joué lui aussi aux Etats-Unis dans l’université de Loyola et a porté à plusieurs reprises le maillot de l’équipe de France juniors. Il passe professionnel en 2008 à Aix-Maurienne en Pro B et rejoint dans la foulée Cergy. Comme TJ, il décide d’arrêter sa carrière et de partir vivre à San Antonio pour travailler comme VIP Manager à « Nueve Lounge ».

Tony Parker Senior

Né à Chicago, mon père a été présent tout au long de ma carrière. Il a été un exemple pour moi, il m’a guidé vers la réussite. Il a évolué dans l’université de Loyola avant de partir en Europe à la fin des années 70. Il a joué aux Pays-Bas, en Belgique et en France où il a remporté la Coupe de France avec Denain en 1984. Il m’a donné cet esprit américain qui est une force à mes yeux. Avec lui, il ne faut jamais baisser les bras. Seul le travail paie.

Pamela

Si mon père était tourné vers le basket, ma mère m’a ouvert l’esprit sur reste du monde. Néerlandaise, elle a été mannequin avant de devenir naturopathe. Mon hygiène de vie, je la dois à son éducation. J’ai compris à ses côtés que mon corps était mon outil de mon travail et que je devais y faire très attention. Elle vit à San Antonio.